logo
Populate the side area with widgets, images, navigation links and whatever else comes to your mind.
18 Northumberland Avenue, London, UK
(+44) 871.075.0336
ouroffice@vangard.com
Follow us

La formation digitale

La formation digitale

Comprendre & agir

L’avènement du e-learning est une chance pour l’entreprise.  La formation digitale l’utilise de façon adaptée aux besoins de formation. Encore faut-il se poser les bonnes questions. Les réponses définiront les périmètres d’action des formations et les ressources à mettre en œuvre pour leur réussite.

Pourquoi doit-on y aller ?

La raison la plus citée pour laquelle on peut souhaiter initier une formation digitale est celle de l’obsolescence ou de l’inadaptation des formules pédagogiques classiques. Bien souvent trop rigides elles sont calquées sur des méthodes scolaires ou universitaires désuètes. La formation doit se faire plutôt sur le terrain qu’en salle de formation. Un apprentissage in-situ se révèle plus facile à retenir et son impact sur les pratiques professionnelles est bien plus marqué. Il s’avère coûteux et compliqué de déplacer des collaborateurs vers un lieu extérieur à l’exercice de leur profession.
Une formation digitale permet l’optimisation des processus pédagogiques au niveau de leur mise en œuvre et grâce à l’aspect digital de leur contenu. Pour un projet d’optimisation de la relation client/commercial par exemple, la pédagogie peut s’appliquer à la fois aux commerciaux et aux clients. On peut plus rapidement profiter des retours terrain pour mieux adapter ses dispositifs et ses contenus. Dans le cadre d’une formation digitale à l’intention d’une entreprise qui déploie des moyens numériques, une formation elle-même basée sur les technologies de l’information pourra bénéficier instantanément à toute la structure.

Pourquoi veut-on y aller ?

La volonté de participer à une formation Digitale est le fruit d’une envie de développement des compétences professionnelles. Elle s’effectuerait en harmonie avec les contraintes de l’entreprise et les besoins de ses collaborateurs. Tous souhaitent passer moins de temps en cours. Le travail quotidien ne peut souffrir de trop d’absence et des cours trop longs favorisent une certaine saturation des capacités d’apprentissage. La volonté d’apprendre peut elle-même en venir à se scléroser. Le e-learning est le moyen pour réaliser des économies substantielles tant pour l’entreprise que pour ses collaborateurs. On peut se former sur son lieu de travail sans changer des habitudes bien rodées. Les coûts sont déjà maîtrisés. L’entreprise s’y retrouve facilement car elle peut définir et suivre précisément les lignes budgétaires attribuées aux formations.
Une formation digitale permet d’enrichir l’expérience de l’apprenant en tant qu’utilisateur. Les exercices proposés sont adaptés aux situations réelles. La formation est basée sur le just-in-time. Elle apporte juste assez de contenu à l’apprenant et juste au bon moment. Toutes les notions superfétatoires sont oubliées pour aller à l’essentiel. Enfin, le e-learning évite la dissonance entre l’entreprise et les collaborateurs. Ce n’est pas un surcroît de travail mal vécu imposé aux collaborateurs. C’est un bénéfice professionnel qui leur est proposé et qui s’insère dans leur vie de tous les jours.

Quel est le périmètre du projet ?

Le succès d’une formation digitale repose sur la bonne définition de son périmètre. On entend par là la détermination précise des objectifs du projet de formation et de ses contours. Est-ce que le projet consiste à transformer des compétences ou à les redéfinir, re-engineering en provenance du département formation ? S’agit-il d’un projet de formation ciblé que l’on doit optimiser ? Le e-learning autorise  ces deux options. Loin d’être une question de technologie liée aux supports numériques de la formation c’est plutôt une question de stratégie et de pédagogie.

Il faut savoir comment rendre le meilleur service en adaptant la formation aux besoins et aux contraintes réelles. Il faut se demander comment renforcer l’efficacité de la formation au niveau des moyens comme au niveau des messages. Que ce soit pour une adaptation ou pour une transformation les flux de formation doivent être les plus simples et les plus ergonomiques possibles. Ils doivent s’intégrer aux réalités de l’entreprise et de ses collaborateurs. La mesure des acquis est tout aussi essentielle. Les phases d’évaluation doivent être optimisées. Si la technologie constitue une part importante des formations digitale, elle doit être au services des besoins et non l’inverse.

Comment formaliser, qualifier et quantifier ses objectifs ?

Pour réussir une formation il faut la formaliser pour que les apprenants, l’entreprise et les formateurs, soient d’accord sur les contenus et les objectifs. Il faut qualifier la formation. Elle doit avoir une identité claire qui ne laisse aucune zone d’ombre quant à sa pertinence par rapport aux contraintes de l’entreprise et aux besoins des collaborateurs. Enfin, en quantifiant les objectifs il est plus facile d’évaluer l’impact de la formation digitale sur les apprenants.
Le meilleur moyen pour formaliser, qualifier et quantifier les objectifs de la formation est d’établir une lettre de mission. Elle définit clairement les enjeux et moyens à mettre en œuvre. C’est aussi la possibilité d’impliquer la Direction Générale et de la faire contribuer financièrement et politiquement au projet. Tous doivent comprendre que le e-learning est fait pour opérer des changements qui seront sources de gains pour l’entreprise

Implication

La Direction Générale doit s’impliquer dans le financement et la politique qui permettront sa tenue et sa réussite. Le projet en sortira valorisé et il sera porté par des équipes qui convaincues de sa pertinence et de son efficacité. Toutes les composantes de l’entreprise doivent être parties prenantes. Les Ressources Humaines sont le maître d’œuvre de la formation et des membres de la Production, du Marketing comme de la Direction Commerciale en sont les maîtres d’ouvrage.
Le projet de formation digitale doit être utile à l’entreprise. Il sert sa stratégie de développement et valorise les hommes et les femmes qui y participent. On sait bien que toutes les personnes qui sont valorisées s’impliqueront plus dans leur travail. Après, tout est affaire de considérations personnelles. Les aspirants à la formation doivent se poser la question des raisons de leur implication dans la démarche de formation. Les collaborateurs actuels sont conscients de leurs apports et souhaitent connaître le projet de l’entreprise. Ils veulent savoir leur degré d’implication et la stratégie qui sera déployée. Un projet de formation digitale correspond à une stratégie d’entreprise. L’implication transversale des équipes, la valorisation et le rapport résultat/validation doivent s’inscrire dans un contexte bien défini et respecter des délais. La portée d’un projet digitale est en général établi sur une durée de 3 à 5 années.

Accompagnement 

Pour mener à bien cette démarche de formation basée sur l’e-learning, il est essentiel d’avoir recours à des professionnels qualifiés. Ces prestataires agissent en tant que conseillers. Ils sont au fait des réalités des entreprises et des besoins de collaborateurs. Il sont également averti de toutes les dernières tendances qui concernent l’e-learning. On peut compter sur eux pour accompagner le projet de formation tout au long de son cycle de vie. Ils agiront à la fois comme initiateurs, informateurs et modérateurs du projet. Leur participation active est très souhaitable de par leur neutralité relative mais active dans les rapports employé/employeur au cours de la formation.